Daniel Hervieu

Aujourd’hui, pour continuer notre balade parmi les artisans d’arts de La Gacilly, nous convenons de rencontrer Daniel Hervieu, un dinandier installé depuis de nombreuses années dans le village.

 

IMG_1893

C’est dans sa boutique, rue du bout du pont, que nous rencontrons sa femme, Annick. Après un petit tour pendant lequel nous admirons les divers objets et créations du dinandier, nous échangeons avec Annick. Elle nous explique que l’atelier de Daniel se situe un peu plus loin rue de l’Aff. Nous nous y rendons dans la foulée, curieux de découvrir un métier encore inconnu pour nous.

IMG_1894 IMG_1895

IMG_1898

Un peu isolé, Daniel travaille dans un vaste hangar. Il répare une pièce qu’il laisse de côté pour nous accueillir. Chaleureux, il accepte de répondre à nos questions. La première que l’on se pose avec Victor est de savoir en quoi consiste son métier. Le terme Dinandier ne nous parle pas et peut être que vous aussi vous vous demandez ce que cela veut dire.

Ainsi nous apprenons qu’un dinandier est un artisan d’art qui travaille des métaux en feuilles et des alliages légers. Au début de sa carrière, il ne faisait que de la réparation d’objets. Puis, il a commencé à fabriquer des objets anciens que l’on ne trouvait plus sur le marché, en les reproduisant. De même qu’il a créé des casseroles, des bassinoires à partir d’une forme ancienne. Le premier objet qu’il a fabriqué est la canne à lait, un objet qui servait auparavant à récolter le lait.

 

IMG_1900

En somme, Il a fabriqué toutes sortes d’objets en cuivre mais le domaine de spécialisation de Daniel reste les lavabos. Il travaille principalement sur commande et a des clients spécialisés dans la robinetterie haut de gamme. Il nous confie qu’il possède plus de 100 modèles de lavabos ce qui nous impressionne. Il a commencé à créer ses lavabos quand la chanson de Vincent Lagaffe « il est bô le lavabo il est laid le bidet » est sortie. Cette anecdote nous fait sourire et nous nous empressons en rentrant d’aller sur Youtube.

IMG_1903

IMG_1902

 

 

 

 

 

Daniel est artisan depuis 30 ans et son entreprise est labellisée patrimoine vivant par l’Etat. Il a gravi les échelons petit à petit. Devenu chaudronnier par obligation, son envie était de devenir ébéniste. Quand il en a eu les moyens, il a réalisé ses rêves d’enfants. Cependant, il nous précise bien que le bois n’était plus son domaine de prédilection mais que la sculpture du métal lui faisait de l’oeil. Il est tout de même resté au contact du bois pour créer ses modèles même si aujourd’hui il s’aide majoritairement des formes de plastique et d’acier.

 

IMG_1918 IMG_1921

Il s’est installé à La Gacilly en rencontrant un artisan à la foire à l’andouille. Yves Rocher cherchait un dinandier à ce moment là, une réelle opportunité pour lui.

 

« La Bretagne est visitée, c’est vivant. »

 

Le village de la Gacilly est charmant nous dit-il. Avec sa femme ils ont été visiter d’autres villages mais ont toujours conclu qu’ils étaient bien en Bretagne, pour lui le cadre est idéal.

Nous remercions Daniel d’avoir pris le temps de nous répondre et de nous conter avec beaucoup de passion et d’humour son parcours et son métier. Si vous passez par là, prenez le temps d’aller admirer ses lavabos et ses objets dans sa boutique ! Nous nous ne sommes pas prêts d’oublier son récit sur la robinetterie en or 😀

Marie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s